Intégrale Bluray 50ème anniversaire de James Bond : Un coffret qui avait de la classe comme 007

Son nom est « intégrale »…COFFRET intégrale et pas n’importe quel coffret intégrale puisque ce dernier contient  les 22 premiers films de James Bond. De Sean Connery en passant par George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton, Pierce Brosnan et Daniel Craig, de James contre le Dr No à Quantum of Solace, redécouvrez en HD les missions du plus célèbre agent secret de l’histoire du cinéma.

 

LE coffret que tous fans de James Bond et de Cinéma se doivent de posséder

 

James Bond, l’un des personnages les plus emblématiques du cinéma Américain. La génération de maintenant vous dira que les vieux James Bond, c’est devenu trop ringard et un peu trop kitsch comparé aux films d’aujourd’hui où nous sommes face à du James Bond bien bad ass. Il utilise toujours des gadgets High tech (objectivement moins craignos que ceux utilisés par Sean Connery), conduit des superbes voitures dont la célèbre Aston Martin, attire dans ses bras tout un tas de filles séduisantes, raffole de son célèbre cocktail Vodka Martini, joue du poing et des pieds et manie comme un vrai pro les armes à feu, mais il est plus brute lorsqu’il est question de se débarrasser des ennemis l’empêchant de mener à bien sa mission.

pierce brosnan mon nom est bond james bond

Les années ont certes passées, les mentalités et gouts ont certes évolués, cette édition est là pour nous rappeler toute l’importance et l’influence qu’ont eu les vieux James Bond sur le cinéma. Ce coffret permet à toutes celles et ceux qui, comme moi, ont découvert l’espion préféré de sa majesté sous l’apparence de Pierce Brosnan, soit l’une des meilleures interprétations de James Bond, de découvrir ce qu’il y avait avant.

50 ans, ça se fête dignement et United Artists et la filiale MGM ont veillées à ce que leur coffret fasse un vibrant hommage à la franchise, le rendant autant mémorable que cette dernière. Peut-on faire aussi beau que ce packaging? A l’heure où les coffrets de certains grands films du cinéma sont bêtement rangés dans un coffret plastique enveloppé par un revêtement en carton fin s’abimant en seulement deux utilisations, le coffret « intégrale 50ème anniversaire de James Bond » opte lui pour quelque chose de plus original, solide, presque conçu pour les professionnels du cinéma et vrais cinéphiles collectionneurs.

Intégrale Bluray 50ème anniversaire de James Bond coffret plus son contenu

L’objet se présente sous la forme d’un coffret de 28cm de large, 18cm de hauteur, environ 4cm d’épaisseur, en vue panoramique contenant deux sortes de livres aux pages cartonnées (attention au risque de petites pliures à force d’utilisation). A l’avant du coffret l’on nous présente dans le désordre chaque interprète de 007. De toute beauté, et cette séparation Doré et Gris, je suis définitivement fan.

Intégrale Bluray 50ème anniversaire de James Bond l'avant des deux livres contenant les bluray

Après avoir retiré délicatement le leaflet, sorte de demi-fourreau papier collant (on repassera pour l’idée maladroite d’utiliser du scotch) le haut puis le bas du coffret, vous vous apercevrez que vous tenez entre vos mains un petit bijou.  Notre coffret n’est pas un coffret comme les autres, renfermant un petit trésor qu’on avait pas vu venir. A son intérieur, pas de coffrets MAIS deux livres où seront rangés délicatement nos films + le bluray bonus. Le premier « livre » contiendra les James Bond de 1962 à 1981, le second les films de 1983 à 2012.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous nous rendons compte que tout a été conçu de sorte à ce que celles et ceux qui, comme moi découvrent à peine la franchise, ne se perdent pas parmi ses 22 films. Tout a été daté, rangé du premier film James Bond au dernier sorti. Quel sera le nouvel interprète de James Bond ? Qui retrouveront nous comme James Bond Girl dans tel ou tel film? A chaque page tournée, une surprise en découvrant sur la page de gauche, une illustration comprenant des photographies associées aux bluray de la page et à droite, deux films datés, accompagnés de la James Bond Girl présente dans chacun. De jolis montages, joli choix de couleurs en adéquation avec l’esprit des James Bond. A noter un choix différent de couleurs pour le logo Bond 50 des années 1962 à 1981 et celui des années 1983 à 2012. L’un illustrera la vieille période et utilisera un ton grisâtre, l’autre une couleur dorée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le premier livre :

 

. « James Bond contre Dr No » (1962)
. « Bons baisers de Russie » (1963)
. « Goldfinger » (1964)
. « Opération Tonnerre » (1965)
. « On ne vit que deux fois » (1967)
. « Au service secret de Sa Majesté » (1969)
. « Les Diamants sont éternels » (1971)
. « Vivre et laisser mourir » (1973)
. « L’Homme au pistolet d’or » (1974)
. « L’Espion qui m’aimait » (1976)
. « Moonraker » (1979)
. « Rien que pour vos yeux » (1981)

 

Dans le second :

 

. « Octopussy » (1983)
. « Dangereusement vôtre » (1985)
. « Tuer n’est pas jouer » (1987)
. « Permis de tuer » (1989)
. « GoldenEye » (1995)
. « Demain ne meurt jamais » (1997)
. « Le Monde ne suffit pas » (1999)
. « Meurs un autre jour » (2002)
. « Casino Royale » (2006)
. « Quantum of Solace » (2008)

-Un emplacement pour ranger Skyfall sorti en 2012 (ne mettez donc pas le disque « papier » dans votre lecteur S’IL VOUS PLAIT)

-Un disque de bonus inédits d’une durée de plus de 130heures où vous aurez des interviews en coulisses, des commentaires des équipes de tournage, et tout un tas d’archives pour chacun des 22 films. A noter que des petits bonus plutôt intéressants sont présents sur chaque film.

 

shut up and take my money

 

Où se procurer le coffret?

 

C’est là que ça se corse. Il va falloir la jouer fine pour ne pas payer cher. Pour ma part, je l’ai trouvé sur Rakuten et j’ai utilisé mes points du club Rakuten (club gratuit et bien plus rentable qu’Amazon). Ceci permettant d’obtenir la bestiole à moins de 50euros contre 80 en occasion si vous avez de la chance. Attention, veillez à prendre la version « panoramique » des 22 films édition 2012 ou 23 films de l’édition 2013 et non pas la version 23 films de 2014 plus épaisse et ressemblant à l’édition 2016.

 

Au final, entre la version 50ème anniversaire et l’intégrale 24 films de 2016, le choix est vite fait. On gagne peut être Skyfall et Spectre, c’est pas jojo question apparence. Le choix des couleurs, le choix de présentation, la forme du coffret, la 2011 est bien plus soignée, moins envahissante, plus fine que le 2016 simpliste et épais. En d’autres mots, le 2012 nous la joue fainéant, irrespectueux vis-à-vis de l’acheteur. Le principe n’est pas de faire mieux que le précédent et non pas l’inverse? Seul regret pour l’édition 50ème anniversaire: l’absence d’un petit livret.  Parce que nous les cinéphiles collectionneurs, les petits livrets, on aime !

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.