Trick ‘r Treat : Donnez lui quelque chose de bon à manger SINON…

Les douces histoires du cadavre en état de décomposition adepte de l’humour noir et gardien de crypte de métier vous manquent ? Celles de Creepshow également ? Michael Dougherty vous entraine dans la ville de Warren Vallée suivre plusieurs personnages pour une soirée d’enfer. Trick’r Treat, un film d’horreur mi-ancien, mi-moderne où humour noir s’immisce dans un ton très sérieux. Veillez à ne pas croiser le petit Sam…

 

Fiche technique

 

Réalisé par Michael Dougherty

Genre: Epouvante, Horreur

Film Américain

Durée: 1h22 environ

Interdit aux moins de 12 ans

 

 

Trick R Treat 2007 Affiche

L’histoire

 

Suivez le destin d’hommes, femmes, enfants et adolescents dans cinq histoires entrelacées se déroulant dans la même ville, la même nuit. Alors qu’un couple découvre ce qui se passe quand on décide d’éteindre une lanterne avant minuit, un directeur d’école montre sa part d’ombre, une étudiante vierge a peut être rencontré le bon gars, un groupe d’ados font une farce dépassant leurs attentes, et un ermite est visité par quelqu’un de très…spécial.

 

 

Terreur à Halloween

 

Des œuvres horrifiques toujours plus choquantes et violentes, c’est le nouvel état d’esprit des réalisateurs de films d’horreur d’aujourd’hui. Il y a de cela 12 ans, Michael Doughterty nous rappelait le bon vieux temps en réalisant un film à la structure épisodique rappelant la série « Les contes de la crypte » et les films Creepshow directement inspirés de cette dernière. Pas de revenant rachitique contant des histoires, dans Trick’r Treat, toutes les intrigues se collent l’une à l’autre pour se former en un seul film où tous les personnages sont plus ou moins reliés entre eux, le tout sous un format légèrement bande dessinée rendant hommage au célèbre Creepshow.

trick or treat film 2007 un ermite découvrant devant chez lui tout un tas de citrouille allumée

Evil Dead, L’armée des morts de George A. Romero, Pet Semetary, Dougherty s’inspire de ces quelques œuvres tout en apportant sa touche personnelle. Visuellement, Trick’r Treat a son charme, encore plus par le biais de Sam, petit garçon à l’apparence innocente déguisé en Jack-o’-lantern (les gamers verront des similarités avec SackBoy de Little Big Planet). Rien de très original dans ses histoires mais le design du bestiaire, le twist de chaque histoire, les jeux de lumières, de caméra et la mise en scène rétro apportent ce petit plus à cette œuvre. Un film d’horreur à l’ancienne. Nostalgique que je suis, je ne peux qu’adhérer.

trick or treat film 2007 Sam regardant sa sucette citrouille déja croquée

Attention, lors de votre soirée dans la ville de Warren Vallée dans l’Ohio,  les traditions, c’est du sérieux, il y a des règles à respecter si vous ne voulez pas périr en pleine nuit d’Halloween. Hommes, femmes, enfants, adolescents, vous êtes tous concernés:

 

  • Ne rangez pas les décorations d’Halloween seule en pleine nuit pendant que votre mari vous attend pour une séance de Twister en regardant un film pour adultes histoire de s’échauffer.

 

  • Jamais vous ne vous bécoterez dans une allée lugubre avec un type mystérieux déguisé en vampire.

 

  • Veillez bien sur les bonbons qu’on vous a gracieusement offerts. Surtout s’ils viennent de Mr Wilkins.

 

  • La carrière de pierres où des enfants et un chauffeur d’un bus scolaire ont autrefois disparu, évitez de vous y aventurer et en profiter pour jouer un vilain tour à votre amie hyper sensible.

 

  • Un petit garçon déguisé en épouvantail rode dans les rues. Si vous l’apercevez : FUYEZ PAUVRES FOUS ! A moins que vous ayez de bonnes sucreries. Elles pourraient bien vous sauver la vie.

 

  • Perdre sa virginité le soir d’Halloween peut très vite dégénéré. Surtout si vos amies souffrent de « Lycanthropie aigue ». Sorties en forêt à proscrire.

 

  • Quand on vous recommande de ne pas entrer dans les maisons alors qu’on ne vous y a pas invité : écoutez.

 

  • Vos farces peuvent se retourner contre vous.

 

  • On vous a toujours dit qu’il fallait se méfier des apparences.  Ca a d’autant plus d’importance le jour d’Halloween.

 

Au final, Trick’r Treat, un peu d’humour noir, des références hommage à de grands du cinéma d’horreur, des scènes gore pas trop répugnantes et choquantes, des musiques terrifiantes, pour un bon petit film d’horreur cours mais sympathique. N’éteignez pas votre citrouille avant minuit malheureux !

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.