Tucker et Dale fightent le mal: Ne vous gavez plus de films d’horreur, n’écoutez plus de légendes urbaines, ça rend parano

Vos zygomatiques et abdominaux vont encore travaillés pour la bonne cause. Deux gentils péquenauds venus passé du bon temps en forêt sont pris pour cible par un groupe d’ados persuadés qu’ils sont des serials killers en voulant à leur peau alors que ces derniers pensent qu’eux font partie d’une secte venue en forêt pour un suicide collectif. Le plus gigantesque malentendu nait, horreur et hilarité vont se mélanger pour votre plus grand plaisir. Tucker et Dale fightent le mal.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Eli Craig

Genre: Epouvante, Horreur, Comédie

Film Canadien et Américain

Durée: 1h25 environ

Interdit aux moins de 12 ans

 

Les apparences ne sont pas de leur coté

 

On le dit et redit : les apparences sont trompeuses. Regardez le cas de ces pauvres Tucker et Dale, deux mecs gentils, l’un réfléchis et fort, l’autre naïf et faible, tous deux trouillards au quotient intellectuel plus bas que la normale mais bienveillants, aux prises avec des jeunes encore plus stupides et maladroits qu’eux. Shaun of the dead, Bienvenue à Zombieland, Severance, Fido, comptent désormais un nouveau membre dans le club très fermé des films d’horreur comique que tout public à partir de 12 ans peut visionner sans avoir peur d’être angoissé ou répugné.

Tucker et Dale Fightent le mal Chad et ses amis observent cachés dans la foret la cabane où vivent Tucker et Dale

Tucker et Dale Fightent le mal, c’est LE quiproquo ultime qui va te muscler les abdos. Scindé à la perfection en deux point de vue: celui du duo Tucker/Dale et celui de notre groupe de jeunes, vous assistez au plus grand retournement de situation du genre horrifique. Les bouseux ont toujours été l’incarnation du mal dans les films d’horreur. En particulier ceux des films de Tobe Hooper. Cette fois, c’est le groupe de jeunes qui incarne le mal et les bouseux le bien.

Tucker et Dale fightent le mal tucker et dale posent une question au sherif

La vie est vraiment injuste quand on est un bouseux (plus respectueusement appelé « campagnard à l’hygiène de vie expéditive »). Les gens de la ville vous regardent de haut jusqu’à fusiller du regard votre adorable chien borgne traité de monstre sanguinaire. Alors vous partez vous ressourcer en forêt, loin des préjugés de cette société et là encore le sort s’acharne de plus belle. Même pas le droit de passer des vacances tranquilles à pêcher avec son meilleur ami en sirotant une bière, jouer à des jeux de sociétés, travailler d’arrache pied sur la rénovation de cette cabane nouvellement acquise sans qu’un groupe de jeunes sauvageons venu camper non loin de votre habitat vous prennent pour des sérial killers tout droit sortis d’une œuvre de Tobe Hooper (à leur décharge, faut dire que l’environnement entourant votre demeure ne joue pas en votre faveur).

tucker and dale quotes

Voila qu’en plus ça se suicide un peu partout autour de votre nouvelle propriété alors que votre adorable meilleur ami prenait soin de leur amie blessée pendant un bain de minuit.  Y a pas à dire, la vie de bouseux, ça craint.

 

-Je sais ce que c’est.

-C’est quoi ?

-Ils ont fait un pacte.

-Ils ont fait quoi ?

-Ils ont décidé  de venir se suicider ensemble dans la forêt.

-Mais oui bien sûr ça peut être que ça. Vite, il faut cacher tous les objets coupants.

-Moi aussi j’ai compris un truc Tucker. J’crois qu’ils veulent la suicider. C’est pour ça qu’ils sont devenus bizarre quand on l’a sauvé. C’est parce qu’ils veulent la suicider !

 

Tucker et Dale Forever

 

Grace à son concept consistant donc à jouer sur ce quiproquo, Tucker et Dale Fightent le mal devient totalement jouissif et quant en plus il est mené par un duo à la fois délirant et attachant, l’effet en est doublé. Sous ses pseudos airs de film d’horreur parodique à la Scary movie, notre film ne s’encombrera pas d’humour raz la ceinture (hormis un gag en début de film). Son ambiance, son esthétisme, sa musique, ce film a été construit comme un film d’horreur classique avec un groupe de jeunes caricatural. De son beau gosse ici asthmatique à la blonde écervelée au décolleté plongeant  jusqu’à notre survivante au grand cœur, le fana du genre navigue en terrain connu, comme s’il n’avait jamais quitté les années 80.

tucker et dale fightent le mal Tucker courant tronçonneuse à la main à coté d'un jeune terrifié courant

Les morts seront brutales tout en étant hilarantes, et les fans d’un certain Massacre à la tronçonneuse seront ravis de voir que Tucker et Dale s’en inspire grandement sans pour autant le copier. Surprise en s’apercevant que sous ses airs comiques se cachent une jolie morale sur les préjugés. De quoi faire écho à notre époque où tout être portant une grosse barbe et des fringues de péquenauds est d’emblée considéré comme suspect. Tucker et Dale en joue, pour le meilleur et pour le pire.

 

Ils lui ont coupé ses doigts de bowling!!!

 

Au final, dans la lignée de Shaun of the dead, sans zombies, Tucker et Dale fightent le mal peut se vanter d’être aussi bon si ce n’est, sur certains points, MIEUX que ces homologues. Le duo Tyler Labine/Alan Tudyk délirant et attachant, jeu de quiproquo et répliques à mourir de rire, esthétisme à la Tobe Hooper soigné, massacres bien gore et drôles, le tout accompagné par une belle réflexion sur la condition humaine. Dans la catégorie film culte, Tucker et Dale fightent le mal obtient sa place et elle est bien méritée.

 

 

2 commentaires

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.