Countdown : L’application mortelle

Si avec ce nouveau film, vous n’avez toujours pas compris qu’il vaut mieux éviter de télécharger tout et n’importe quoi sans avoir pris le temps de lire le contrat, alors vous méritez les conséquences de votre curiosité ! La grande faucheuse suit la mode et se lance dans la conception d’application pour smartphone. Sa nouvelle technique pour récolter des âmes : Countdown, une application mortelle révélant à l’heureux détenteur combien de temps il lui reste à vivre. Quand mais pas…comment… ?

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Justin Dec

Genre: Epouvante, Horreur

Film Américain

Durée : 1h30 environ

Interdit aux moins de 12 ans

 

La grande faucheuse lance son appli mobile

 

Je le dis et le redis encore et encore, l’être humain n’apprend jamais de ses erreurs passées. Faits divers, films d’horreur, il a tout entre les mains pour éviter de finir comme ses prédécesseurs. Rebelote, des petits jeunots insouciants ont envie de se marrer et téléchargent une nouvelle application à la mode qui pourrait, en la téléchargeant, leur révéler le temps qu’il leur reste à vivre. Impossible ? Pas dans le monde de l’horreur et nos jeunots persuadés que jamais rien ne portera atteinte à leur vie vont s’apercevoir qu’ils avaient tord. Les smartphones causeront notre perte.

Countdown application sur portable

La blague n’en était pas une. Une course contre la mort est lancée, ils ne veulent pas que ça arrive, veulent survivre coute que coute. Mais la mort elle réclame son dû et elle l’aura coute que coute. Si nos petits downloadeurs avaient pris le temps de lire le contrat avant de l’accepter bêtement, ça ne serait pas arrivé. Toujours lire les termes d’un contrat…TOUJOURS. Le petit Kyle de South Park est bien placé pour vous le dire du haut de ses 9 ans (voir l’épisode « Humancentipad »).

Countdown Quinn regarde son portable dans l'ascenseur

Dans Countdown, nous suivons Quinn (à ne pas confondre avec Quinn Mallory), jeune infirmière bienveillante assez traumatisée par la mort de sa mère, en mauvais terme avec sa petite sœur et dans la ligne de mire un supérieur un peu trop « collant » (on aurait pu se passer de harcèlement sexuel, Quinn en bave assez mais cet élément faisant clin d’œil à l’actualité va servir à quelque chose dans le récit), a eu la malheureuse idée de rajouter un nouveau poids à la croix qu’elle porte en téléchargeant Countdown et ce nouveau poids pourrait bien lui couter la vie. Si ce n’était que ça… .

Countdown reflet de la grande faucheuse
Salut, c’est moi, la mort, c’est pour venir te chercher.

Sur le papier, ce dérivé de « Destination Finale » promettait des belles surprises pour les amateurs de slasher. Hélas, comme « Action ou vérité » avant lui, le concept de base alléchant voit son potentiel gâché par des scènes d’horreur vues et revues, des jump scare vécus et revécus, ainsi que des mises à morts suggérées. Vous avez bien entendu : des mises à morts « suggérées ». Pour les férus de morts sanguinolentes, c’est loupé, vous ne verrez que des morts dont un avec les yeux injectés de sang…youpi.

Countdown un patient d'hopital regarde son portable montrant le décompte du temps qu'il lui reste à vivre

Contrairement à Destination Finale, Countdown manque d’intensité alors que son interprète principale livre une prestation sincère et poignante. Hormis des visions de la mort très fun et glaçantes (quand c’est bien fait, moi ça marche toujours), tout le reste sonne déjà vu, le scénario classique nous dévoilerais presque déjà la fin. Dans le genre satire, préférez Unfriended 1 et 2. A noter que l’application est véritablement disponible sur l’Apple Store. Soyez intelligent, faite taire votre curiosité, ne téléchargez pas cette appli, c’est le film qui vous le dit ! Vous auriez tord de ne pas prendre au sérieux Countdown …

 

Au final, beau travail sur la psychologie des personnages et le coté tragique de l’histoire entourant l’héroïne, atmosphère un brin angoissante par moments, mais intrigue classique, placement du #metoo maladroit, et potentiel gâché par son coté horrifique édulcoré. Countdown, à voir au moins une fois, ça reste divertissant.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.