Jun, la voix du cœur : Pour celles et ceux qui ont des difficultés à s’exprimer

Tatsuyuki Nagai vous invite au Japon pour y suivre une histoire parlant des rapports humains, de blessures sentimentales et de conflits psychologiques, le tout marié à des musiques que vous avez forcément déjà entendu quelque part. Des problèmes à vous exprimer ? Jun, la voix du cœur va vous guider pour trouver une solution à vos maux.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Tatsuyuki Nagai

Genre : Animation, Drame, Fantastique

Durée : 1h59 environ

 

L’expression des sentiments

 

Il y a des films qui parlent plus qu’à d’autres personnes et quand en plus on y glisse une de mes chansons préférées, « Over the Rainbow », je sais que je vais être conquis. « Jun, la voix du cœur », réalisé par Tatsuyuki Nagai et scénarisé par Mari Okada, a été écrit pour des personnes comme moi, ayant du mal et trouver leurs mots pour s’exprimer verbalement et à l’écrit. Une vraie souffrance et encore, je suis heureux de ne pas être muet comme l’héroïne de notre histoire. Il y a des émotions qu’on ne peut exprimer par la parole, qui ne s’expriment que par la danse, le chant ou toute forme d’art. Ne pas savoir s’exprimer verbalement n’est donc pas une fatalité, « Jun, la voix du cœur » va nous le confirmer. Direction le Japon à la découverte d’une nouvelle pépite de l’animation Japonaise. Son thème central : l’expression des sentiments.

Jun-la-voix-du-coeur-une-petite-fille-en-pleure-tenant-un-oeuf-deguise-en-prince

Voila comment tout commence. Jun Naruse est une grande bavarde qui ne tient jamais sa langue dans sa poche. Alors que ses parents lui reproche d’avoir causé leur séparation, voila qu’un œuf magique lui jette un sort la rendant muette. Dès années plus tard nous la retrouvons. Désormais lycéenne, elle est choisie par son professeur principal pour intégrer aux cotés de trois autres camarades le comité de bienfaisance :

 

  • Daiki, joueur de baseball grincheux, blessé à cause d’une bagarre,
  • Takumi, un élève mystérieux, calme et timide vivant avec ses grands parents,
  • Natsuki, ex petite amie de Takumi, une cheerleader appréciée des garçons.

 

Le festival scolaire annuel va bientôt arriver, le comité de bienfaisance doit trouver une idée de spectacle. Par un concours de circonstances, en plus de découvrir qu’elle peut communiquer en chantant, elle a une idée: jouer une comédie musicale s’inspirant de son histoire qui sera racontée sous la forme d’un conte de fées. Pendant que tous les quatre commencent les préparatifs, Jun s’aperçoit qu’elle n’a pas été choisie au hasard. Elle n’est pas la seule atteinte de troubles émotionnels. Chacun de ses camarades cache un secret.

Jun-le-voix-du-coeur-des-lyceens-en-survetement-verts-leve-les-bras-de-joie

Certains mots font du bien, à l’inverse, des mots peuvent blesser. Pour reprendre l’un des nombreux passages de ce film poignant :

 

« Les mots peuvent faire très mal. Tout détruire et on ne peut pas les effacer.  Même si on regrette ce qu’on a dit on ne peut pas retirer le mal qu’on a fait aux autres »

 

Mes deux personnages coup de cœur en qui je me reconnais des traits de personnalité:

 

Takumi, lycéen prévenant avec tout le monde, toujours près à rendre service alors qu’on lui a collé l’étiquette du mec ennuyeux auquel personne ne s’intéresse. Pour Jun, il va se donner une mission. Celle d’être présent pour la soutenir, la protéger et prendre soin d’elle.

Jun-la-voix-du-coeur-une-lyceenne-assise-dans-des-escaliers-communique-avec-un-camarade-assis-pres-d-elle

Jun est une belle personne. Elle se donne du mal pour s’en sortir. Hélas, elle souffre horriblement de ne pas réussir à communiquer tout ce qu’elle renferme en elle. Dès qu’elle essaye de parler, ce sont des crampes terribles à l’estomac qui la dissuadent de continuer à faire entendre sa voix. Son courage force l’admiration. Un courage l’aidant à surmonter les obstacles, une force allant jusqu’à réunir tout une classe qui, pour la moitié, la traitait de monstre.

 

Les animés Japonais : plus que du divertissement. Regardez « Jun, le voix du cœur », vous comprendrez

 

Des films sur des héros torturés en difficulté sociale à cause de problèmes familiaux ou de blessures du passé, j’en ai vu des tonnes et il y en a eu des tonnes que je n’ai pas encore vu. Jamais je n’aurai pensé me reconnaitre à travers des personnages issus d’un animé Japonais.

Jun-la-voix-du-coeur-une-jeune-lyceenne-entourée-de-trois-camarades-leve-la-main-devant-le-tableau-de-sa-classe

« Jun, la voix du cœur réchauffe le cœur », « Jun, la voix du cœur » est magnifique. Magnifique dans sa narration, trouvant les mots justes pour nous émouvoir et compatir à la détresse de ses protagonistes. Que ce soit les moments joyeux, drôles, tristes ou faisant grandir cette boule de colère en nous. Les personnages sont expressifs. Surtout, « Jun, la voix du cœur » est magnifique dans le sens où il a en lui une bienveillance à l’égard d’autrui.

jun-la-voix-du-coeur-des-adolescents-discutent-dans-une-salle-de-musique

Le réalisateur a trouvé le ton juste pour éviter la caricature et ce sentiment de déjà vu. Toute en simplicité, il nous invite à suivre 4 protagonistes tous différents. Leur quotidien, leurs réussites, leurs échecs, leurs hauts, leurs bas, si romance il y a, elle sera simple, sans son trop plein de niaiserie. Tellement de justesse dans ses propos, de maturité, tellement inspirant et sage permettent de suivre avec le plus grand plaisir cette histoire accompagnée d’une musique poétique et relaxante. Plus je découvre des œuvres, plus mon amour pour l’animation Japonaise grandit alors qu’il y a quelques années, jamais je n’aurai imaginé ressentir tout ça étant presque allergique à tout ce qui touche le pays du soleil levant.

 

Jun fait de son mieux. Elle n’est peut être pas parfaite, mais c’est quelqu’un de bien.

 

Au-delà du caractère excentrique des dialogues, de l’exagération typiquement Japonaise en matière d’humour et de gestuelle des personnages, se trouve de la bonté. Chaque histoire nous encourage, nous aide à trouver une solution à un ou des problèmes pour lesquels nous ne trouvons pas de solution.  Ces films nous invitent à voir la vie et les autres autrement. Jamais de superficialité, toujours de l’authenticité. Des odes à l’humanité forçant à nous remettre en question, ne pas juger les autres, voir au-delà des apparences, apprendre à connaitre ses personnes cachant un lourd secret derrière un personnage qu’ils se sont inventé pour se protéger. « Jun, la voix du cœur » n’est pas axé uniquement pour les Japonais, il est universel. Vous ne trouverez tous ses trésors de l’animation et du cinéma que dans des œuvres Japonaises.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.