Prince des Ténèbres : Le huis clos démoniaque de John Carpenter

Une église abandonnée abritant dans une zone souterraine un étrange liquide verdâtre baignant dans une cuve cradingue, un groupe d’étudiants cherchant à percer le mystère tout en étant influencés par une force menaçante, un lieu saint devenu un piège entouré par des sans-abris hostiles menés par Alice Cooper. Il y a des secrets qu’il ne vaut mieux pas déterrer. Le mal a l’état pur va se propager, rien ni personne ne pour l’arrêter.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par John Carpenter

Genre : Épouvante, Horreur

Film Américain

Durée : 1h40 environ

Interdit aux moins de 12 ans (et aux amateurs de sirop de menthe)

 

Les ténèbres se lèvent

 

L’humanité doit se préparer, celui qui dort va se réveiller.

 

Le mal vient de quelque part, d’une source. Et si quelqu’un trouvait cette source ? Vous avez aimé « L’invasion des profanateurs » de 1978 et « Les Monstres de l’Espace » de 1967 ? Pour vous, un film d’horreur vous terrifie plus si son atmosphère est soignée ou si son visuel est soigné ? Qu’importe la catégorie dans laquelle vous vous voyez, tout le monde y gagne, vous allez sans aucun doute aimer ce classique sous-estimé.

Le-prince-des-ténèbres-un-prêtre-sortant-une-clé-d'une-boite-métallique

L’horreur chez John Carpenter met plus souvent en avant l’ambiance horrifique que le visuel. J’ai fini par le comprendre. Surprise, pour une fois, les scènes dégueu vous empêchant de grignoter pendant le visionnage s’invitent. En vue de l’histoire, c’était inévitable. « Prince des Ténèbres » fait parti des films anti-religieux, mettant à rude épreuve la religion et la foi au point de nous laisser imaginer ici le pire des blasphèmes : les écrits de la bible auraient édulcorés certains points. Ce film est un film sur l’anti-dieu, le fils du démon qui est mis au jour dans une église de Los Angeles.

Le-prince-des-ténèbres-un-prêtre-se-tenant-devant-une-église-abandonnée

Nouvelle expérience horrifique aux portes de l’univers de John Carpenter. Que j’aime vivre des visionnages comme celui-ci.  J’aurai aimé le découvrir au cinéma. Je sais que les sensations vécues en auraient été décuplé. Autant « The Fog » m’a laissé de marbre au point de piquer un roupillon en cours de route, autant « Prince des ténèbres », lui flanque une sacré trouille et captive. Un an après sa découverte, mon opinion n’a pas changé. Immersif, « Le prince des ténèbres » a de nombreux atouts : le lieu, l’ambiance, le jeu de caméra, les propos. Ce long métrage imprévisible et claustrophobique use de techniques perfides imparables.

Le-prince-des-ténèbres-liquide-verdatre-vaignant-dans-une-cuve-entourée-de-bougies-et-de-symboles-christiques

Des phénomènes nous échappent encore, voyez ce qu’il se passe dans « Prince des Ténèbres » pour le comprendre. Un changement dans l’air et le ciel, un soleil à l’aspect peu rassurant, une musique apocalyptique s’amplifiant, des sdf et des insectes se comportant bizarrement, ça sent le roussi toute cette histoire. Certaines vérités doivent continuer à rester cachées, tel le message important ressortant de notre film. Attention, ici, nous conversons avec des adeptes de la philosophie Cartésienne (voir Matrix), parlons antimatière, face à un évènement appuyant nos connaissances et croyances, le tout sous une ambiance particulière.

Le-prince-des-ténèbres-le-ciel-est-étrange

Une ambiance terrifiante et une bande son diabolique, il peut s’en passer des choses en 1h40 en suivant un film dont l’histoire parait si simpliste. L’horreur est aussi bien à l’extérieur, qu’à l’intérieur de l’église. L’église, le lieu le plus sacré, un sanctuaire, un endroit sûr où le mal n’a pas sa place, et ne peut y entrer. Pas dans l’univers de John Carpenter. L’église devient l’antre du mal. Les protagonistes ne sont en sécurité nulle part, vous n’êtes en sécurité nulle part. Pour vous dire, nous étions plus en sécurité à l’université. Quelle idée de regarder ce film !

 

J’ai un message pour vous et vous n’allez pas aimer ce que je vais dire.

 

La peur illustrée par John Carpenter

 

Il n’y a pas vraiment de règles pour réaliser un film d’horreur. En général, quand le silence s’installe, là on a peur, quand la musique est assourdissante et qu’elle en vient à nous oppresser, là on a peur. Le silence justement, parlons-en. Quel lieu est aussi silencieux qu’une église ? L’atmosphère que Carpenter a créée dans l’église pèse grâce à ce silence. Ce lieu devenant envahi et contrôlé par un être redoutable, pétrifie ses personnages pris de cours et pétrifie le spectateur tellement immergé dans l’histoire qu’il en devient une partie. Peu de films d’horreur de notre époque peuvent se vanter de réaliser cet exploit.

Le-prince-des-ténèbres-des-sdf-se-tiennent-en-ligne-dans-une-rue-la-nuit

John Carenter illustre avec génie tout ce que la peur représente. Vous le savez, la peur, elle peut avoir toute sorte de forme voir aucune forme.  Ce film met mal à l’aise. Impossible de savoir comment il se terminera. D’autant plus en partant de l’idée de départ.

Le-prince-des-ténèbres-un-groupe-d'étudiants-entouré-d'appareils-scientifique-discute-dans-une-salle-de-culte-dans-une-église

Le personnage interprété par Victor Wong nous le rappelle: Nos cerveaux ne fonctionnent pas selon la vérité du monde actuel. Le temps, l’espace, la matière, certaines choses nous échappent. En voici une. Et si il existait un monde parallèle au notre mais alternatif dans le fond de la conception des choses? Un monde où vivent en harmonie mal et désespoir, un monde où un être apporte les ténèbres au lieu de la lumière.

Le-prince-des-ténèbres-une-à-la-peau-rongée-tire-d'un-miroir-une-main-diabolique

Et si ce monde était de l’autre coté de votre miroir et qu’un être dangereux se préparer à en sortir pour vous rendre une petite visite ? Les histoires apocalyptiques, ou elles sont bien réalisées, narrées et réussissent donc leur but, ou l’inverse. « Prince des Ténèbres » réussi tout ce qu’il entreprend.  Carpenter fait parti de ses réalisateurs curieux, assoiffé de connaissance, cherchant à incruster des réflexions importantes sur notre société par l’intermédiaire de leurs œuvres. « Prince des Ténèbres » : un film d’horreur dépassant sa condition ?

Le-prince-des-ténèbres-deux-femmes-à-coté-d'une-cuve-contenant-une-substance-verte

Le regard sur les sans-abris, la métaphore sur le Sida, la physique quantique, la structure scientifique, « Prince des Ténèbres » est intellectuel, rempli de complexités et de questionnements. La question est de savoir si vous êtes près à visionner un film d’horreur intelligent ? Ça oui, à l’époque de sa sortie, ce film a été un bide. Il y a des périodes où le public demande des films sanguinolents, d’autres des films intellectuels. « Prince des Ténèbres » n’est pas sorti au bon moment. Son ambiance, son imagerie, ce film d’horreur ne ressemble pas aux autres films de l’époque. Il a un but : nous avertir.

 

Comment l’église catholique a-t-elle pu garder ce secret pendant 2000 ans ?

 

Au final, « Prince des Ténèbres » ou une nouvelle leçon de cinéma. Ambiance surnaturelle sombre,  métaphysique, glauque à souhait dans une église transformée en antre du mal. L’horreur est aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Quelque soit le lieu, quelque soit l’endroit où la caméra nous emmène, nous devons presque paranoïaque, persuadé qu’un truc horrible va surgir. Être démoniaque tout pas beau ? Meurtre ragoutant ? Présence hostile ? Cet effet vicieux, seul Carpenter en est capable, jouant avec les grands plans, hors champ, plans d’ensemble ralentissant montrant ce qu’il y a autour, tout ça accompagné d’une musique démoniaque où vous sentez que le happy end, il y a peu de chances qu’il voit le jour.

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.