Highlander La série: Duels à l’épée et cours d’histoire

Ah M6 dès 17h30. Lois et Clark: Les nouvelles aventures de Superman, Sliders, Code Quantum, L’étalon noir. Comment vouliez vous faire vos devoirs avec toutes ses séries si géniales? Une franchise de films cultes était adaptée en série télévisée et le pire, c’est qu’elle était meilleure que les films! Retour dans le passé, plus précisément dans les années 90 redécouvrir la série Highlander. Il ne peut en rester qu’un!

 

« Je suis Duncan MacLeod, né il y a près de 400 ans dans les Hautes Terres d’Écosse. Je suis immortel comme une poignée d’élus. Des siècles durant nous avons attendu l’heure de l’Ultime combat au terme duquel l’épée qui tranche une tête libère le Quickening, la puissance de l’Éclair. À la fin, un seul d’entre nous survivra. »

 

6 saisons, 119 épisodes de 48minutes, Highlander la série suit le quotidien de Duncan MacLeod, immortel de 400 ans nés dans les hautes terres d’Ecosse qui a décidé de ne plus affronter aucuns immortels, tentant de mener une vie paisible d’antiquaire avec sa compagne. Hélas le destin le rappellera lorsqu’un immortel viendra le défier dans un combat à mort. C’est avec l’arrivée du cousin de Duncan, Connor « Christophe Lambert » que Duncan va reprendre sa destiné en main et continuer sa lutte contre le mal.

 

Après les films, la série

 

On reprend les mêmes ingrédients qui ont faits le succès du premier film « non je ne parlerais plus du 2ème ou du 3ème   , n’insistez pas ! ». On nous présente le personnage de Duncan MacLeod, du même clan que Connor, Duncan a lui aussi traversé les âges. Il est un immortel né il y a 400 ans dans les hautes terres d’Ecosse. A notre époque, il travaille en tant qu’antiquaire avec sa compagne Tessa Noel et protège un ancien jeune voyou, Richie Ryan. Nous suivions le quotidien de notre héros qui rencontrait chaque épisode un nouvel immortel « qu’il connaissait depuis plusieurs siècles » voulant éliminer Duncan. Le premier épisode permettait de faire la connaissance de notre personnage qui voyait son ancêtre, Connor MacLeod, passer en quelque sorte le flambeau.

highlander-serie-duncan-et-connor-macleod-croisant-la-lame-de-leur-épée

Vous pensiez qu’être immortel était une vie rêvée ?  Attendez un peu, vous serez soulagé à la fin de cette explication d’être mortel « pas dans le sens que vous pensez, je ne suis pas un vantard ! ».

 

Les règles du jeu « inventées par un mec très tordu dont on ne connaitra jamais l’identité »

 

Tous les immortels ont auparavant vécus une existence ordinaire. Certains ont grandis, vieillis, jusqu’à ce que le sort veuille qu’ils décèdent. Certains hommes et femmes ont été choisis par une force mystérieuse dont on ne connait pas l’origine. Ils portent le gène de l’immortalité en eux mais cette immortalité ne peut leur être révélée que par le choc d’une mort violente. A partir de là, ils deviennent immortels. Une nouvelle vie s’offre à eux.

highlander-serie-duncan-sur-le-point-de-décapiter-un-immortel-sur-un-rocher-près-de-la-mer

C’est là que c’est loin de la joie qu’on espérait. Même si les pendaisons, coups de couteaux dans le cœur, tires d’armes à feu ou bien explosions n’auront pas raison d’eux, il y aura une exception : la décapitation. Autre inconvénient pour un immortel : l’incapacité de procréer. Aucun immortel ne peut avoir d’enfants. Devenus immortels, hommes et femmes deviennent les pions d’un « jeu » existant depuis la naissance du premier immortel. Le combat entre le bien et le mal commence.

highlander-la-série-quickening

A chaque décapitation, le gagnant reçoit le Quickening, la puissance de l’éclair. Le Quickening est la force vitale des immortels. En tranchant la tête d’un adversaire, le gagnant s’approprie toute la puissance de sa victime mais aussi toutes les connaissances, souvenirs qu’elle a acquise au fil des années. Quand il y a Quickening, le vainqueur reçoit une décharge énergétique d’une grande ampleur » l’équivalent de la foudre » causant bien souvent de sérieux dégâts au lieu dans lequel se trouve notre gagnant. Le Quickening offre aussi une sorte de sixième sens permettant aux immortels de ressentir leur présence lorsqu’ils sont proches.

highlander-serie-duncan-entraine-richie-à-l'épée

Tout immortel se doit d’apprendre à manier une épée et un peu d’arts martiaux « il y a des immortels très perfides ! », seul instrument logique permettant de décapiter son adversaire. La plupart du temps, un « nouveau-né » immortel rencontre un homme ou une femme immortel aussi qui lui apprendra à se battre et lui servira de mentor. Une force mystique semble pousser le maitre et le disciple l’un vers l’autre. A tout jeu, il y a des règles « comme au Monopoly sauf que là c’est la vie réelle. Règles qu’on ne peut enfreindre « on ne sait pas ce qu’il se passe quand elles sont enfreints ». A apprendre par cœur. Celui qui en enfreint une c’est deux heures de colle et confiscation de l’épée pendant une durée indéterminée.

 

Règles n1 : On ne combat qu’un seul immortel à la fois, jamais un autre ne doit interférer.

 

Règle n2 : Aucun usage d’armes à feu pendant ce combat. Seule l’épée est autorisée.

 

Règle n3 : On ne peut attaquer un immortel sur un sol sacré. Le seul refuge et lieu de paix d’un immortel. Et si deux immortels décidaient de bafouer cette règle ? L’épisode 8 de la cinquième saison répondra à cette question en mentionnant l’histoire de deux immortels qui c’étaient affrontés sur un lieu sacré quelques instants avant l’irruption du Mont Vésuve à Pompéi. La suite, vous la connaissez.

 

Dans notre série, ponctuée d’action, de romance, de quêtes, d’humour, des flashbacks historiques permettaient de nous faire découvrir le quotidien de Duncan à travers les âges. Tout au long de la série, notre héros perdra des êtres chers mais continuera, malgré cette continuelle souffrance, à livrer ses nombreux combats. Il fera la connaissance de Joe Dawson, vieil homme travaillant pour une organisation : les guetteurs.

highlander-serie-un-photographe-photographie-deux-hommes-tombant-d'un-pont

Cette organisation a pour but d’observer et de consigner les faits et gestes des immortels sans jamais interférer. Joe et Duncan finiront par devenir de grands amis. Duncan aura par ailleurs l’occasion de rencontrer Adam Pierson alias Methos, le plus vieux immortel, vieux de plus de 5000ans qui deviendra lui aussi son ami. Du moyen âge à notre époque, vous voyagerez aux quatre coins du monde avec Highlander. Coté qualité scénaristique des épisodes, les intrigues seront toujours soignées apportant toujours de la nouveauté que ce soit du coté des protagonistes ou bien des antagonistes. Vous le verrez très vite, Highlander la série est totalement différent des versions filmique.

 

Le pitch de la saison 1

 

Saison qui pose les bases, nous présente nos personnages principaux.  Des trames assez classiques mais des histoires et une mise en scène excellente.  A la mi saison, nos héros se déplaceront à Paris. J’oubliais, dans cette série, nous ferons pas mal d’aller-retour Paris/Seattle. Vers la fin de la saison, nous découvriront l’existence d’une organisation secrète qui sera amenée à être encore plus développée dans la saison suivante : les guetteurs. C’est aussi à la fin de cette saison qu’un ennemi redoutable pour Macleod fera son entrée : James Horton, un homme convaincu que les immortels sont une menace pour les mortels.

Des épisodes de qualité, nous en aurons : un épisode où Duncan, Tessa et Richie sont prit en otage dans un tribunal, un autre où Duncan est kidnappé par un médecin se servant de lui comme cobaye pour lui faire subir de nombreuses expériences. Vous le verrez, ayant vécut plus de 400 ans, notre héros a de nombreux amis et connaissances. Nous en verrons quelques uns comme Darius, un ancien guerrier immortel devenu prêtre, Hugh Fitzcairn « joué par Roger Daltrey, alias Rickman dans la série Sliders », Amanda, une cambrioleuse et bien d’autres. La marque de fabriquer de notre série ce sera l’utilisation de nombreux décors et lieux différents pour les flashbacks au cours desquels Duncan se souviendra de ses aventures passées au cours de ses plus de 400 ans. Highlander : une belle leçon pour les amateurs d’histoire.

 

Sgt Powell : Cette espèce de voyou prétend qu’il n’aurait pas eu le temps de cambrioler. Il dit avoir entendu du bruit, s’être retourné et avoir vu 3 types en train de s’expliquer à grands coups d’épées…


Duncan : Et l’un d’eux était-il habillé en vampire avec une cape ?

 

Le pitch de la saison 2

 

Dans cette deuxième saison, nous en apprendrons plus sur les guetteurs. Mais cette saison marquera surtout par un drame qui frappera Duncan, la disparition d’un être cher. De son coté, Richie découvrira son immortalité. Duncan, malgré la perte qui l’a dévasté, deviendra son mentor. Nous quitterons Paris pour Seattle. Duncan et Richie s’installant dans le gymnase que dont Duncan est devenu propriétaire.

Un nouveau personnage fera son apparition et deviendra récurrent dans la saison : Charlie Desalvo, l’ancien gérant du gymnase qui deviendra un grand ami de Macleod « on verra ce personnage dans la saison 3 puis il fera une dernière apparition dans la 4ème ». Saison très sombre qui verra notre final être un double épisode où une vieille connaissance réapparaitra. Un autre personnage fera son apparition et aura un rôle régulier dans la saison 3 : Maurice « interprété par le regretté Michel modo, doubleur d’un certain Montgomery Burns dans les Simpsons », voisin de péniche et ami de Duncan, profitant dès l’absence de ce dernier pour piller sa cave. Maurice est aussi un fin gourmet,  attachant, généreux  mais curieux et envahissant, ce qui ne manquera pas d’apporter beaucoup d’humour à certains épisodes.

 

Richie : On souffre moins avec le temps ?


Duncan : Tu crois ça ?

 

Le pitch de la saison 3

 

Nouvelle évolution dans cette saison. Un nouveau personnage se joint à la série : Methos, immortel vieux de 5000 ans qui se trouvera être la proie d’un immortel : Kalas, l’un des plus grands méchants de la série que nous verrons dès la moitié de la saison « vous comprendrez pourquoi la gorge est le point faible des immortels ». Kalas, était un ancien chanteur d’opéra que Duncan a connu alors qu’il était dans un monastère. Parce que Kalas profitait de l’occasion pour décapiter les immortels qui avaient décidé de se retirer du « jeu » en vivant dans ce monastère.

Duncan  le dénoncera ce qui vaudra le bannissement de Kalas qui, pour se venger, mènera une véritable vendetta contre Macleod durant des années et tuera tous les êtres qui lui sont cher. Un autre évènement pourrait menacer tous les immortels : la veuve d’un guetteur assassiné par Kalas compte dévoiler au monde entier l’existence des immortels et donner leur identité. Cette saison sera aussi l’occasion pour Duncan de retrouver l’amour en la personne du docteur Anne Lindsey « interprétée par la charmante Lisa Howard de la série Invasion planète terre «.  N’oublions pas un épisode intéressant qui verra Duncan rencontrer Kenny « rien à voir avec le Kenny de South Park, quoique, il y a des similitudes », un jeune garçon immortel au passé très sombre.

 

Richie : MacLeod a vécu 400 ans sans avoir le moindre problème. Il est solide comme un roc.


Dawson :
Oui, 400 ans à voir ses amis mourir les uns après les autres et à combattre ses ennemis… Ca fait trop longtemps qu’il est solide comme un roc.

 

Le pitch de la saison 4

 

Dès le premier épisode, nous aurons l’occasion de voir le personnage de Duncan, retourner là où il est né : l’Ecosse. L’occasion d’explorer un peu plus son passé, notamment de son passé amoureux. Dans cette saison, les personnages d’Amanda, la cambrioleuse que l’on avait vu dans le 18ème épisode de la saison 1, ainsi que Methos prendront de l’importance alors que Richie et Joe Dawson seront un peu plus en retrait.

Cette 4ème saison marquera par le Quickening noir « qui fait ressortir le coté obscur des immortels » dont Duncan sera victime et qui aura de terribles conséquences sur lui et son entourage.  Un double épisode se focalisant sur Joe Dawson et les guetteurs sera la conclusion de notre saison.

 

Methos : Tu penses qu’il faut du courage pour faire ce qu’on fait ? Pour affronter un Immortel avec une épée et pour en sortir vivant ? Alors mets toi à sa place ! Essaye de vivre, ne serait-ce qu’un an, en sachant que, pour toi, le temps est compté, en sachant que, quand viendra le dernier combat, même si tu es entraîné, même si tes ruses sont supérieures, il est perdu d’avance. C’est comme ça pour eux. Ils ont… si peu de temps pour voir les choses, faire les choses.

 

Le pitch de la saison 5

 

Premier épisode intéressant puisqu’il permettra d’en découvrir un peu plus sur la jeunesse de Duncan, avant qu’il ne devienne immortel. De son coté Richie, qui a faillit être décapité par Duncan lorsqu’il était sous l’influence du Quickening noir, a bien changé. Des tensions seront à prévoir entre lui et son ancien mentor. Saison bien sombre pour notre héros qui dans le final de cette saison, perdra de nouveau de manière tragique un être qui lui est cher. Le mort de trop ? Pour beaucoup oui mais hélas, ce n’est pas nous qui décidons.

On retiendra aussi un épisode qui verra Duncan se joint au célèbre Colonel von Stauffenberg  pour participer à l’opération Walkyrie, opération qui consistait à assassiner Adolf Hitler. Même si cette saison aura un final sombre, cette saison 5 sera aussi humoristique. On aura aussi droit à certains épisodes du genre fantastique. Chose que la série ne nous avait jamais habitué. Saison 5 marqué par ce double épisode : les cavaliers de l’apocalypse, épisodes mythiques qui verront le personnage de Methos basculer vers le coté obscur de la force. Saison plus courte que les autres puisqu’elle ne comporte que 18 épisodes. Un conseil, savourez-les, la dernière saison est une vraie catastrophe « on ne peut pas faire un sans fautes ! ».

 

Duncan : Mieux vaudrait aller à l’intérieur. Certains hommes peuvent être Immortels, des hommes qui vivent éternellement jusqu’à … ce qu’ils soient décapités… J’en fais partie.


Père Bell :
Euh… Inutile d’en parler dans une église. Ouais, à mon avis, on ferait mieux de discuter de ça devant un bon verre.

 

Le pitch de la saison 6 « que vous pourrez presque oublier »

 

Saison de trop pour les fans, notre saison 6 ne compte que 13 épisodes. De plus, Adrian Paul « qui a dit adieu à sa queue de cheval », en conflit avec la production, n’apparaitra pas dans deux épisodes, faisant même des fois de la figuration dans les autres.

Néanmoins, le double épisode final devant conclure la série est d’excellente qualité et permettra de retrouver d’anciens personnages qui nous manquaient.  Dans cette saison, seront mis en avant les personnages d’Amanda et Methos. Saison 6 qui servira aussi de casting pour le spin off d’Highlander : L’immortelle, série avec Amanda comme personnage principal. Malheureusement cette saison sera la seule et unique.

 

Duncan : Le garde-meubles est à Marseille. Voilà les instructions, et votre chèque.


Déménageur :
Mais vous avez vu ? C’est pour 50 ans…


Duncan :
Je suis optimiste.

 

Au final

 

Avis personnel, une série de bien meilleure qualité que les films avec Christophe Lambert. Portée par un Adrian Paul « Duncan MacLeod »  charismatique, cette série se renouvelait continuellement, nous permettant d’avoir de nombreuses évolutions quand à la qualité des chorégraphies lors des combats au corps à corps ou à l’épée mais aussi du coté des scénarios et de la mise en scène. Adrian Paul pouvait autant nous offrir un jeu dramatique que comique, livrant un personnage attachant, tout comme la majeure partie des personnages secondaires « on a même eu droit à des guests stars à l’aube de leur carrière comme Loran Deutsch, Tomer Sisley, Ron Perlman ou Franck Dubosc ».

Et c’est justement ce qui faisait tout le charme de la série, l’une des meilleures, unique en son genre. Plusieurs thèmes seront aussi explorés à travers nos saisons : le racisme, la religion, le handicap, l’amitié, l’amour, … . Les années ont passées, la série n’a rien perdue de sa superbe, on est vraiment loin de l’esprit kitsch et nanardesque des anciens films. A noter que notre série aura droit à deux suites au format film : Le sous estimé « Highlander Endgame » et Highlander The source « décrit comme le cauchemar de Duncan et NOTRE cauchemar tant le film est une horreur ».

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.