Lois et Clark, Les nouvelles aventures de Superman: Saison 1

Après Highlander la série, ne nous arrêtons pas en si bon chemin et parlons d’une autre super série. Pour être super, elle était super: Lois et Clark Les nouvelles aventures de Superman. Bien avant Smallville, il y avait cette série et fan de l’homme d’acier que je suis, j’étais aux anges. Aujourd’hui, je le suis encore. Mes vies de cinéphile revient sur la première saison.

 

Lois et Clark, les nouvelles aventures de Superman, première série en couleur de notre homme d’acier au slip rouge (non, l’horrible série Superboy n’existe pas). Diffusée pour la première fois en 1994 sur M6 dans l’émission Le Mardi c’est permis , cette série, créée par Deborah Joy LeVine, d’après le personnage de Superman, créé par Jerry Siegel et Joe Shuster, a marquée les années 90 qui voyait aussi un autre super héros de l’univers Dc comics scouater les écrans de télé : un certain Flash. Beau succès pour la série qui comptera 4 saisons. Avant Smallville, les fans de Superman se rabattaient sur Lois et Clark. On revient sur la première saison de cette série qui démarre déjà sur les chapeaux de roue.

 

I need a hero

 

Ah les années 90, que de bons souvenirs pour les vieux de la vieille nés à cette époque. Remercions la chaine M6 qui diffusait toutes ses bonnes séries cultes sur les coups de 17h. Comme pour le Club Dorothée le Mercredi matin, on se faisait sa petite programmation. On commençait par Highlander pour enchainer avec Lois et Clark ou inversement.

Par la suite ses séries étaient remplacées par d’autres comme Code Quantum, Sliders, Buffy contre les vampires, Stargate, Le caméléon, X files le samedi soir et bien d’autres.  C’est simple, vous pouviez être sur que de 17h à 20h, la télé était monopolisée. Quand en plus de ça, la chaine décidait d’offrir aux fans de Lois et Clark un prime tous les jeudis soir avec des épisodes inédites, il y avait de quoi être comblé de joie (sauf le jour où comme par hasard, un orage éclata en ile de France et fit qu’une coupure de courant interrompu la diffusion pendant une petite demi heure, au moment pire où nous assistions au mariage de nos deux héros).  Merci le magnétoscope ! (quand il ne bouffait pas les cassettes bien entendu)

lois_clark_pilot-clark-arrivant-au-daily-planet

Une première saison comptant 22 épisodes d’une durée de 42minutes. Alors oui, le grand lecteur de comics de l’homme d’acier sera quelque peu dérouté par la réinterprétation de la mythologie. Mythe que l’on détourne, remanie, mais qui malgré tout, donne un sacré charme à cette excellente série. Que le fan soit rassuré, nullement question de les trahir, on garde tous les éléments qui ont fait le succès du personnage.

La kryptonite, Perry White, Jimmy Olsen, Lois Lane, Smallville, Martha Kent, Jonathan Kent (oui, contrairement au comics, il ne meurt pas, OUF, notre héros aura une vraie famille),  Le Daily Planet, bref, on garde le plus important tout en apportant quelques modifications sans quoi, autant rester sur la version comics. Par contre, est aux abonnés absents la forteresse de solitude (forteresse de cristal, sanctuaire de Superman ou peut discuter avec Jor-el, son père, qui est ici une intelligence artificielle servant de guide à son fils). Elément essentiel dans l’univers mais dans cette série, bizarrement, son absence ne pose pas problème.

Au programme de cette saison :

  • les débuts de Clark en tant que journaliste au Daily Planet
  • ses débuts en tant que Superman
  • la découverte de ses origines
  • la découverte de la Kryptonite, talon d’Achille du héros (en plus de la magie)

 

De quoi ça parle ?

 

Clark Kent, jeune homme de 25 ans habitant au Kansas, débarque à Métropolis. Engagé en tant que reporter au sein du réputé journal du Daily Planet, il travaille aux cotés de Lois Lane.  Né sur une autre planète, la planète Krypton, Clark possède des pouvoirs grâce au soleil lui donnant la possibilité de : voler, avoir une force surhumaine, voir à travers la matière, lancer des rayons laser avec ses yeux, se déplacer à très grande vitesse, avoir un souffle glacial. Ne supportant plus de cacher ses dons, Clark décide de porter un costume afin de ne pas être reconnu et devient Superman, super héros aidant tous ceux étant dans le besoin. Sous son costume, il poursuit les criminels et en particulier Lex Luthor, roi de Métropolis désireux de faire tomber le héros coute que coute.

 

Présentation des personnages

 

Clark Kent/ Superman : quittant sa campagne du Kansas, il débarque dans la grande ville Métropolis pour devenir journaliste. Jeune homme doux, droit, honnête, rempli de bonté, un appétit d’enfant mais les mensurations d’un mannequin, il réussi après une deuxième tentative à être embauché par Perry White et fait équipe avec Lois Lane. Il vient d’une autre planète mais veut être un humain, veut rencontrer quelqu’un, avoir une famille. Dans le premier épisode, il utilisera ses pouvoirs en cachette mais très vite, devra trouver une autre alternative afin de se montrer en public. C’est alors que l’idée d’une identité secrète prendra forme. Quand il est journaliste il est Clark Kent, mais quand il sauve la veuve et l’orphelin, il est Superman, super héros aimé de tous respectant la loi, symbole d’espoir.

 

« Il doit bien y avoir un moyen pour que je puisse être Clark Kent tout en utilisant ce qui m’a été donné pour le bien de l’humanité ».

 

Lois Lane : la star du Daily Planet, un caractère très fort, indépendante, dominatrice, obstinée, brillante, égocentrique, toujours sur la défensive, snobe, (un peu chouineuse sur les bords),  les débuts seront tendus avec Clark qui deviendra son partenaire. Par la suite, le duo s’entendra à merveille, naitra une forte complicité entre les deux jeunes gens.

 

« J’ai trois principes dans la vie : ne jamais coucher pour rapporter un article, ne jamais laisser personne me doubler et ne jamais mélanger vie privée et vie professionnelle, c’est impératif ».

 

Perry White : Rédacteur en chef du Daily Planet dont il travaille depuis l’âge de 17 ans. Très dur avec ses employés, très autoritaire qui se met très rapidement en colère pour montrer qu’il veut que le travail soit bien fait. Il est aussi l’élément comique de notre série. Un vrai, un authentique fana inconditionnel d’Elvis Presley qu’il ne cesse de mettre en avant dans chaque épisode et nous bassiner avec (bon au moins j’en aurai appris pas mal sur la vie du chanteur). Perry, quand il ne rentre pas dans une colère monstrueuse, passe son temps à écouter des tubes de son idole, racontant divers anecdotes sur la vie du chanteur. Coté vie privée, il a quelques tensions avec sa femme Alice. Femme que l’on ne verra jamais physiquement. Lors de sa première rencontre avec Clark Kent, il n’embauchera tout de suite le jeune homme, doutant de son expérience de journaliste.

 

Jimmy Olsen : Engagé au départ en tant que photographe par Perry, Jimmy est plus assistant que photographe. Il ne manquera pas de le faire souvent savoir à son patron qu’il apprécie malgré tout. Doué en informatique, Jimmy sera un élément  utile dans les enquêtes de Lois et Clark.

 

Martha et Jonathan Kent : parents adoptifs de Clark, ils vivent à Smallville, dans une ferme du Kansas. Martha et Jonathan sont très proche de leur fils, lui donnent toujours de bons conseils et ne supportent pas le voir parfois triste. En somme, des parents rêvés. Ils savent qu’il a des pouvoirs, c’est même Martha qui concevra à Clark son costume de Superman (séquence particulièrement grandiose et hilarante). Les parents de Clark n’auront pas un très grand rôle dans cette saison mais on appréciera de les voir parfois plus longtemps que prévu lors d’appels téléphoniques ou visites à l’improviste de leur fils (ça a du bon de pouvoir voler et être rapide). Encore deux autres éléments comiques donnant lieu à des séquences mémorables.

 

Cat Grant : Responsable de la rubrique People du Daily Planet, Cat est une jeune femme arborant des tenues provocantes. Elle est aguicheuse, séductrice,  les hommes n’arrivent pas à lui résister sauf Clark Kent dont la jeune femme trouvera en lui un vrai défi, tentant par tous les moyens d’en faire son quatre heure. Cat entretient une relation conflictuelle avec Lois dont elle ne peut s’empêcher de critiquer et d’asticoter au fil des épisodes.

 

Lex Luthor : Le milliardaire le plus riche du monde et propriétaire de la LexCorp, plus grande entreprise de Métropolis. Lex est le pire des manipulateurs qui veut dominer le monde et tentera le tout pour le tout pour parvenir à ses fins quitte à faire tuer de nombreuses personnes. Seulement il rencontrera Superman qui est le seul à savoir qui il est vraiment. A partir de là, un combat sans merci s’engagera entre les deux hommes.

 

«  Le pouvoir est un moyen, non une fin ».

 

Les 6 moments forts de la saison

 

  • Episode 1: lorsque Martha conçoit différents prototypes de costumes pour Clark, le tout, accompagné par le célèbre tube de Bonnie Tyler : Holding out for a hero, juste PARFAIT pour cette séquence délirante.
  • Episode 8: Clark et Lois enquêtent sur une affaire à Smallville. Enquête permettant de voir un peu plus Martha et Jonathan et voir sous un nouveau jour la relation Clark/Lois.
  • Episode 10: Une chimiste créée un parfum qui fait tomber toutes les personnes aspergées amoureuses. Voir Perry tomber amoureux de la femme de ménage, Lois séduire Clark, Cat s’envoyant en l’air avec un employé du journal et Jimmy draguer une mannequin, fera de cet épisode, l’épisode le plus hilarant de la saison.
  • Episode 12 : Une météorite est sur le point de percuter la Terre. Superman tente de la stopper mais à l’époque, notre héros se retrouve amnésique.
  • Episode 16 : L’étrange globe que Clark a trouvé dans l’épave de son vaisseau spatial se met à projeter un message venant de Jor-el, son père biologique.
  • Episode 19 : Des terroristes prennent en otages les journalistes du Daily Planet ainsi que Lex. Clark doit trouver un moyen de neutraliser les terroristes sans révéler son identité.

 

« Habiter à Métropolis, travailler au Daily Planet c’est le but que je m’étais fixé mais…mais tu as toujours le sentiment d’être marginal ? Et pour cause, je ne suis pas d’ici. Je dois sens cesse faire attention et me contrôler. Utiliser mes pouvoirs reviendra à ruiner la moindre petite chance d’avoir une vie normale ».

 

Avant tout, pour les fans de l’homme d’acier

 

Qu’est ce qui fait que j’adore cette première ? Tout d’abord son casting attachant, marqué par un Dean Cain juste parfait en tant que Clark Kent et pareillement pour Superman, Teri Hatcher livrant la meilleure interprétation de Lois Lane à ce jour(Erica Durance dans Smallville était aussi admirable), Lane Smith donne du peps à son Perry White, Michael Landes joue les assistants en Jimmy Olsen, les adorables K Callan et Eddie Jones jouent les parents protecteurs et confidents en Martha et Jonathan Kent, Tracy Stoggins joue les séductrices sous les traits de Cat Grant, et bien entendu John Shea, méchant mythique interprète avec brio le machiavélique et vicieux Lex Luthor. Jolie petite galerie de personnages charmants apportant beaucoup à cette première saison.  Et ce n’est pas tout.

lois-et-clark-les-nouvelles-aventures-de-superman-clark-kent-craquant-sa-chemise-dévoilant-l'embleme-de-superman

Lois et Clark, en plus de marquer par cette alchimie sincère entre Dean Cain et Teri Hatcher, marque aussi par son ton à la fois sérieux et à la fois humoristique (Clark qui utilise lorsqu’il est seul ses pouvoirs dans la vie de tous les jours, c’est vraiment tordant). Même si la série parle de Superman, le titre est très clair : Lois et Clark les nouvelles aventures de Superman. Seront donc mis en avant la relation entre Lois et Clark. Au départ partenaires, nos deux personnages auront droit à une évolution qui se fera remarquée au fil des épisodes et saisons. Au début, la relation est très tendue, surtout du coté de Lois, très prétentieuse qui voit d’un très mauvais œil se campagnard marcher sur ses plates bandes. Puis le coté compétitif s’estompe, laissant place à une jolie amitié entre les deux jeunes gens qui apprendront à se connaitre. Lois quant à elle jettera son dévolu sur Superman dont elle tombera éperdument amoureuse.

Les décors, les costumes et l’ambiance lorgnant beaucoup sur les années 60, se rapprochent beaucoup de ce que l’on pouvait retrouver dans la version filmique avec Christopher Reeves donnant un coté captivant à la série. Rassurez-vous, la technologie des années 90 avec l’arrivée des premiers téléphones portables et d’internet, ne seront pas oubliés. Ces éléments font de cette série une série unique en son genre.

lois-et-clark-les-nouvelles-aventures-de-superman-perry-parle-à-clark-dans-la-salle-de-rédaction

Coté éléments négatifs : les petites crises d’hystérie de Lois dont on se demande ce que Clark lui trouve mais c’est ce qui fait tout son charme, les fils des fois voyants servant à donner l’illusion que Superman vole, les excuses bidon de Clark lorsqu’il doit quitter sa collègue pour sauver quelqu’un, le fait que Lois soit toujours en danger. Je peux vous dire qu’autant dans la première saison, ça passe plus ou moins mais par la suite, on pourrait penser que la jeune femme le fait exprès, ou alors le chat noir qui ne lâchait pas Sandra Bullock dans Gravity, a élu domicile chez la reporter. Comment ne pas tomber love de cette série culte ?

 

Verdict final

 

Cette première saison est la plus marquante, la plus emblématique de la série en nous offrant à la fois des intrigues policière, une petite dose de romance, une grosse d’humour,  des bons sentiments, du fantastique et de l’action bien héroïque. Le tout servit, s’il vous plait, par une admirable bande son et distribution d’acteurs et actrices apportant tout son charme à cette excellente série. Oui, les effets spéciaux ont pris un sacré coup de vieux en nous assommant à coup de fond verts terriblement voyants, oui les décors très comics, un peu trop artificiels ne font pas vrais mais le coté fun et justement, cette ambiance comics, marchent à merveille. Comme si la bande dessinée prenait vie.

lois-et-clark-les-nouvelles-aventures-de-superman-promo-saison-1

Saison 1 qui marquera aussi de part la mise en avant de son méchant emblématique, Lex Luthor et l’oriente avec Superman dans un jeu de chat et de la souris inédit. La rivalité ira même jusqu’à créer une sorte de triangle amoureux Superman/ Lois/ Lex qui n’ira jamais dans l’ennuyeux (un peu comme Smallville). Avec ça, suspense garantie. Même si elle s’accorde quelques libertés coté mythologie, on est heureux qu’une série fasse revivre un super héros tel que Superman, afin qu’il redevienne d’actualité et qui sait, fasse venir de nouveaux arrivants.

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.