Gilbert Grape : Un feel Good movie au cœur d’or

Leonardo DiCaprio et Johnny Depp réunis dans un film ? Le genre d’œuvre immanquable. Lasse Hallström m’a bouleversé avec Hatchi, il me bouleverse encore pour son adaptation du roman de Peter Hedges : Gilbert Grape. Direction Endora, petite ville imaginaire située en Iowa où un jeune homme passe ses journées à s’occuper de son petit frère souffrant de troubles mentaux.

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Lasse Hallström

Genre : Comédie Dramatique, Romantique, Romance

Film Américain

Durée : 1h52 environ

 

Leonardo DiCaprio et Johnny Depp à leur meilleur

 

Je vais être honnête avec vous, si j’ai décidé de visionner Gilbert Grape, c’était pour une raison: Johnny Depp. J’ai beau être grand fan de l’acteur, bon nombre des œuvres comptant dans sa filmographie n’ont pas été encore visionné. Je rattrape le temps perdu. Comment-ai-je pu passer à coté de ce film? Si vous avez aimé la relation Charlie/Raymond dans Rain Man, les jeunes hommes rêveurs et que les films dramatiques parlant de famille peu ordinaire vous parlent, visionner Gilbert Grape n’est pas une recommandation, c’est une obligation. Lasse Hallström trouve les mots et les scènes pour nous émouvoir et nous aider à réfléchir sur un peu tout ce qui entoure la vie humaine.

Gilbert-grape-la-maison-des-grape

A force d’aider les autres, de faire passer leur bonheur avant le notre et continuer inlassablement cette quête malgré les années qui passent, on finit par s’oublier soi-même. Ce fait semble faire écho sur toute mon existence. Je n’ai pas été déçu de ce nouveau voyage cinématographique. Le sujet, la personnalité du personnage de Gilbert interprété par Johnny Depp, il m’a parlé, je me suis reconnu dans ce personnage sur bien des points et quand en plus je n’oublie pas ce que traverse actuellement Depp, je ne peux que vous laisser imaginer l’état émotionnel et le niveau d’empathie dans lequel je me suis trouvé. Gilbert Grape fait parti de ces films m’aidant à relativiser ma situation et mon existence, m’encouragé à continuer de me battre pour me construire enfin une vie.

gilbert-grape-bonnie-sur-son-canapé-pendant-que-ses-enfants-débarassent-la-table

Depuis la mort de son mari, Bonnie Grape (Darlene Cates) est tombée en pleine dépression. Atteinte d’obésité morbide, elle ne peut ni bouger de son canapé, ni sortir de chez elle de peur d’affronter les regards moqueurs des villageois. Son fils Gilbert a donc reprit le poste de chef de famille et il a du boulot même si sa sœur ainée, Amy (Laura Harrington), sorte de maman Bis, est là pour l’épauler. Soutenir sa mère, supporter Ellen une de ses sœurs en pleine rébellion, travailler dans une petite épicerie en pleine psychose depuis l’arrivée d’un grand supermarché, et surtout s’occuper d’Arnie. Arnie, Gilbert est le seul à pouvoir le gérer alors il doit l’emmener partout dès qu’il sort et ce même pour travailler.

what-s-eating-gilbert-grape-arnie-en-pleure-est-consolé-par-son-frère

Son frère, il a beau l’aimer par-dessus tout, il est son frein. D’ailleurs, il joue certes les protecteurs envers toute sa famille, leur souhaitant une vie meilleure, elle l’empêche d’avancer, de réaliser ses rêves enfouis en lui. Sa maison, construite des mains de son père, elle est en quelque sorte un piège le retenant prisonnier. Il essaye de panser les plaies, entend les maux des autres, mais les autres n’entendent pas les siens.

Pour le peu de liberté qu’il puisse avoir, Gilbert peut compter sur Tucker (John C.Reilly) et Bobby (Crispin Glover), ses deux meilleurs amis, tout en essayant de repousser (quand ses hormones ne le poussent pas à fauter) les avances de Betty Carver (Mary Steenburgen alias Clara Clayton de Retour vers le futur 3), une femme mariée mère de deux jeunes garçons.  Néanmoins, tout cela n’est là que pour meubler le vide de son existence. Une rencontre va faire évoluer les choses.

 

Décrire Endora c’est comme danser sans musique. C’est une ville où il ne se passe pas grand-chose et où il ne se passera jamais grand-chose.

 

Suivez le quotidien de Gilbert

 

A Endora, Arnie, est la star. N’ont pas pour des exploits physiques ou intellectuels, ni pour sa personnalité, plutôt pour ses frasques mettant de l’animation en ville. Ses 18 ans approchent à grand pas, la famille va faire une grande fête pour lui.

gilbert-grape-des-caravanes-passent-sur-une-route

Une fois par an, lui et son grand frère ont un rite : voir passer des caravanes par leur petite ville. L’une d’elles tombe en panne et doit donc y faire escale un moment. Heureux hasard ou coup du destin, à l’intérieur, Becky (Juliette Lewis), une jeune femme voyageant aux cotés de sa grand-mère. Becky et Gilbert vont se rencontrer et ce sera le coup de foudre entre les deux, sauf que la vie de Gilbert ne facilite pas les choses.  Comment débuter une relation avec la vie qu’il mène ?

gilbert-grape-arnie-en-hauteur-hurle-devant-les-habitants d'endora-le regardant

Nous allons donc suivre le quotidien de Gilbert. Les problèmes que lui causent son frère qui malgré son handicap a bien compris la vie, sa famille, ses échanges avec ses deux meilleurs amis, sa relation houleuse avec Betty et cette peur que le mari ne les découvre, sa romance avec Becky. Très vite, nous nous rendrons compte que Becky et lui sont tout deux de grands rêveurs. Le coté voyageuse de Becky poussera-t-il Gilbert à tout abandonner pour la suivre et enfin vivre une vie bien à lui ?

Gilbert-grape-discutant-avec-beck-dans-un-champ-devant-le-soleil-couchant

De Johnny Depp en passant par Leonardo DiCaprio, Darlene Cates et Juliette Lewis, l’interprétation de chacun prend au cœur. Gilbert Grape étonne parce que les émotions vont prendre le temps à se mettre à l’œuvre. La construction de l’histoire et le développement de ses personnages relève du génie. Lasse Hallström a pour but de nous installer fictivement à Endora, nous habituer à son ambiance et devenir le nouveau membre des Grape. En quelques minutes, j’ai eu l’impression de faire comme parti de leur maison aux fondations en piteux état.

gilbert-grape-gilbert-enlassant-sous-la-pluie-becky

Nous voila fasciné par leur quotidien sans pour autant nous attacher à eux. Car là où se trouve la finesse d’ Hallström  c’est sa tentative réussie de reconstituer les relations humaines dans un film. Rencontre, connaissance, attachement. La base. C’est une des choses que j’ai le plus apprécié dans ce film. Donner de notre personne pour prendre part à l’aventure. Bien entendu, à force de suivre partout Gilbert, nous finissons par être lié à lui et le comprendre.

gilbert_grape_truck

Comprendre ses pulsions de colère à vis-à-vis de son frère joueur ne comprenant pas que son insouciance irrite parfois son frère, et le comportement parfois ingrat de sa famille. Nous nous retrouvons ainsi dans la même position que Gilbert. Nous voulons le voir fuir et fuir à ses cotés. Cependant, fuir sa famille dit laisser une mère en détresse. Voyez l’effet pervers à affronter et il en va de même dans la vie réelle si tenté que vous viviez ce genre de situation. Que faire ?!

gilbert-grape-bonnie-prenant-son-fils-arnie-dans-ses-bras

Difficile de ne pas éprouver une peine infinie en voyant cette pauvre Bonnie tenant à ses enfants mais souffrant de son état l’empêchant de les laisser vivre leur vie, tout en affrontant de la fenêtre de son salon tous ses regards moqueurs, accusateurs et condescendants de ses villageois la voyant tel un monstre de foire.

gilbert-grape-dormant-aux-cotés-de-becky-le-regardant

Il n’y a donc pas que Gilbert en personnage central. Il y a sa mère. Ainsi donc Gilbert Grape bouleverse en parlant des aléas de la vie, mais sait aussi apporter du baume au cœur par tous ses petits moments tendres et drôles en compagnie d’Arnie, de Becky ou de Bonnie.

 

-Tu me dis ce que tu veux, aussi vite que ça te vient à l’idée.

-Je veux quelque chose de neuf, je veux une nouvelle maison pour la famille, et heu…je veux que maman fasse de l’aérobic intensif, je veux qu’Ellen grandisse, je veux un cerveau neuf pour Arnie. Je veux…

-Qu’est ce que tu veux pour toi ? Rien que pour toi ?

-Je veux devenir meilleur.

 

Au final, émouvant, drôle, touchant, réfléchit, simple, intime, tels sont les adjectifs englobant Gilbert Grape et son petit coté mélancolique dont la bande originale vous collera quelques frissons. Mon nouveau film de chevet. Il va me falloir investir dans une table de nuit comportant plus de tiroirs.

 

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.