Smallville: Review, Deuxième et dernière Partie

Dernière partie pour ma review de ma chère et tendre Smallville. Aujourd’hui, je vous parle des saisons 6 à 10 et je peux vous dire que du changement, il y en aura dans notre série. Désormais, nous passons à un autre level et vous allez voir que les scénaristes, même s’ils vont user de subterfuges pour ne pas nous offrir ce que nous attendons depuis le départ, ce sont bien débrouillé. Préparez les mouchoirs, une page se tourne.

 

Saison 6 Clark contre les zonards échappés de la zone fantôme et arrivée de Jimmy Olsen

 

La saison 5 se concluait avec Lex possédé par l’esprit du général Zod et Clark envoyé dans la zone fantôme. Bien entendu, notre héros, aidé par une kryptonienne retenue prisonnière elle-aussi, parviendra à s’enfuir mais pas seul. D’autres prisonniers de la zone fantôme débarqueront sur Terre et pendant toute la saison, Clark devra s’en occuper.

De son coté, Lex deviendra plus pourri que jamais. En couple avec Lana, complètement aveuglée et ne se rendant absolument pas compte de la vraie nature de l’homme avec qui elle partage sa vie, cette une facette bien sombre qui se développera en Lex. Cette saison sera décevante. Pas mauvaise pour autant. On aura quand même l’arrivée de nouveaux personnages permettant de changer un peu la dynamique de la série « Jimmy, Oliver Queen alias Green Arrow, Martian Manhunter ».

 

Dangers principaux de la saison : Les  prisonniers échappés de la zone fantôme, Lex Luthor.

 

Les + de la saison

 

-L’un des meilleurs épisodes de la série « Justice » qui verra la ligue des justiciers « l’équivalent, en mieux des Avenger » prendre forme le temps d’un épisode. Action, humour et héroïsme seront au rendez-vous de cet épisode grandiose.

 

–  Un épisode qui verra Clark se réveiller dans une sorte de monde alternatif où il n’a jamais été un alien, un autre magnifiquement conçut et se déroulant pendant le mariage de Lana et Lex .

 

– Clark qui se servira ENFIN de ses poings pour combattre un zonard » interprété par le Big red monster Kane, le catcheur de la WWE » dans une arène.

 

– Des épisodes humoristiques avec une Lois toujours aussi survoltée.

 

-Un épisode 1 réussit avec une zone fantôme sombre et terrifiante.

 

-Clark développant son pouvoir de super souffle dans un épisode délirant.

 

-Un Lionel Luthor devenant l’allié de Clark. Depuis que Jor-el a prit possession de son corps, Lionel est devenu un autre homme qui aidera, grâce au savoir Kryptonien, a aider Clark. Un grand pas pour ce personnage qui s’avèrera attachant, alors qu’on le détestait depuis le début de la série. Bien entendu, Jonathan Kent n’étant plus là, ça laissera le champ libre à Lionel pour se rapprocher de Martha mais rassurez-vous, elle restera fidèle à son époux.

 

-Le final dramatique de la saison mais diablement bien orchestré.

 

-Les effets spéciaux de plus en plus beaux.

 

-Enfin des informations sur le niveau 33.1 dont on nous parlait depuis la première saison.

 

-Cette saison nous aura permis de découvrir un nouveau super héros : Green Arrow. Bien que, je le rappel, on est censé se focaliser sur l’histoire de CLARK !

 

Les – de la saison

 

-Lana au plus bas, détestable à souhait et qui se range du coté de l’ennemi en la personne de Lex. Vivre avec un milliardaire fera d’elle une autre femme : arrogante, usant de l’influence de son mari pour obtenir ce qu’elle souhaite, la jeune femme adorable des premières saisons nous quittera. Elle en paiera le prix en logeant avec ce futur psychopathe égoïste, essuyant pas mal de vacheries de la part de son cher et tendre qui, pour ne pas qu’elle le quitte, lui fera croire qu’elle est enceinte.

 

-Jimmy et sa jalousie maladive. Malgré le fait que ça soit un pur plaisir de voir Jimmy Olsen débarquer dans la série, il faudra avouer que ce personnage sera par moments agaçant. En couple avec Chloé, il digèrera  très mal le fait que cette dernière soit si proche de Clark. Le pire c’est qu’on aura droit aux je t’aime moi non plus » à foison ce qui, à la longue fera presque passé notre série pour Les feux de l’amour. Le pompom c’est que notre personnage deviendra membre régulier du casting dès la saison 7. Vous allez en bouffer du Jimmy égoïste.

 

-Lex/Lana + Chloé/Jimmy + trop de Green Arrow+ trop d’épisodes HS= saison 6 très médiocre.

 

-Un Lex immature. Depuis qu’il est en couple avec Lana, Lex semble prendre plaisir à provoquer Clark, complètement détruit depuis qu’il a apprit que celle qu’il aime est avec son ennemi. Nous aurons droit à beaucouuuuup de scènes où Lex viendra tourner le couteau dans la plaie, montrant à Clark ce qu’il a perdu et lui a gagné. De quoi piquer des crises de nerfs de voir Clark ne pas lui en coller une bonne. Bon mieux vaut que ça n’arrive pas sinon, bye bye la tête de Lex.

 

Episodes sans grands intérêts : Clark contre une alien ressemblant trait pour trait à Poison Ivy « de l’univers Batman », plusieurs épisodes mettant trop en avant Oliver Queen/Green Arrow « la version mimi du Arrow bad ass de la nouvelle série ».

 

-Le départ d’un autre personnage principal. Et l’un des meilleurs par ailleurs.

 

Episodes frustrants : Clark enquêtant sur des meurtres dans la ville de Seattle et voyant de nombreuses victimes dont la colonne vertébrale a été arrachée. Le meurtrier : un zonard « interprété par l’ancien catcheur Dave Bautista ». On pourrait penser à une belle scène de fight, et bien NON, le zonard est tellement fort que Clark n’arrivera même pas à le toucher et sera sauver in extremis par un mystérieux homme aux yeux rouges et semant des Oreo «  beau placement de produit » partout où il va : Jon Jonzz alias Martian Manhunter.

 

Cette saison 6 est assez frustrante, gâchée par les nombreux points négatifs énumérés. Il serait temps de reprendre du poil de la bête !

 

« Il y a partout tout un tas de gens Clark. Ils ont besoin de nous. Avec ton potentiel, tu ne peux pas attendre qu’ils viennent à toi. Quand tu seras prêt pour faire quelque chose… préviens-moi. »

 

Saison 7 : La vraie Supergirl débarque à Smallville

 

Même si on appréciera l’arrivée de Supergirl dès la fin de l’épisode 1, cette saison marquera surtout un tournant du coté de Lex Luthor qui embrassera sa destinée de Némésis de Clark. Ce passage sera sombre et fera une victime. Une séquence d’une grande réussite, voulue mais terriblement injustice et dramatique. De quoi rendre le personnage encore plus détestable qu’il ne l’était. De son coté, Clark qui a réussit à se débarrasser de son double version bizarre « Bizarro », fera la connaissance de sa vraie cousine Kara/ Supergirl et s’occupera d’elle comme si elle était sa sœur.

Kara, qui est restée en sommeil artificiel depuis que Clark a débarqué sur Terre.  Des années de perdues, sa planète détruite, sa famille disparue, la jeune femme tentera de trouver du réconfort auprès de son cousin qui lui apprendra à s’intégrer parmi les hommes et apprendre à maitriser ses pouvoirs.  De son coté Lana, que l’on croyait morte avait simulé sa mort et reviendra à Smallville pour tout recommencer avec Clark et vivre avec lui à la ferme. Bien entendu, le couple aura des hauts et de bas ainsi qu’un terrible drame qui les frappera une nouvelle fois. Cette saison se focalisera donc sur Kara et la découverte du clan Véritas, une société constituée de plusieurs membres « la famille Swann, la famille Teague, la famille Queen et la famille Luthor »  créée dans le but d’accueillir le voyageur « Clark Kent » et le protéger. On apprendra qu’un objet a été conçut pour pouvoir, au cas où le voyageur soit dangereux, de la contrôler.

Smallville-saison-7-clark-avec-des-lunettes
Clark avec des lunettes…on approche du but!

Cette saison accueillera une nouvelle fois des guests étonnantes « Dean Cain alias Superman dans la série Lois et Clark, Kim Coates « de la série Son of anarchy », Robert Picardo « Stargate Atlantis et Star Trek Voyager », Marc Maclure « le Jimmy Olsen des films Superman de Richard Donner ».

 

Dangers principaux de la saison : Lex Luthor, Brainiac.

 

Saison 7 un peu ennuyante même si elle tente de se renouveler encore. Les intrigues sur la fondation Isis, les pouvoirs de Chloé ainsi que Véritas, bien que prévisible sera assez bien développée. N’oublions pas non plus Kara qui apportera un vent de fraicheur à la série qui en avait vivement besoin.

 

Saison 8 : Changement radical de la série

 

La fin de la saison 7 était signe de conclusion de plusieurs histoires : l’histoire de Lex Luthor et l’histoire de Lana Lang. Nos deux personnages parent, laissant enfin Clark évoluer. Smallville, à partir de là aurait très bien pu changer son titre et s’appeler Métropolis. Ce qui, au départ, devait être le cas. Clark a enfin décidé de prendre son destin en main et entre au Daily Planet en tant que rédacteur. Bizarrement, on peut devenir rédacteur sans avoir de diplômes de journalistes. Oui, je le rappelle, dans la saison 5, Clark n’est allé que 5 fois dans sa fac. Passons cette incohérence. Cette saison 8 change radicalement le ton de la série. On change de décors pour rester du coté de Métropolis et on suit les débuts de Clark en tant que journaliste travaillant aux cotés de Lois.

Du coté de notre intrigue, il y a de quoi faire et il y en aura plusieurs. Tout d’abord Lex cède sa place à Tess Mercer, ancienne connaissance du milliardaire qui prendra les rennes de Luthorcorp et, « scouatera » le manoir des Luthor. Pour couronner le tout, elle sera la nouvelle patronne du Daily Planet et tentera, tout comme Lex, de percer le mystère Clark Kent qui, dès son premier jour de travail, l’à sauvera lors d’un accident de train. Tess sera loin d’être aussi pourrie que Lex mais son personnage ne laissera pas pour autant Clark hors de danger.

smallville-saison-8-davis-bloome-entouré-de-chloe-flash-black canary-et-green-arrow

Un autre personnage fera son entrée dans cette saison : Davis Bloome, un ambulancier adorable qui aura le béguin pour Chloé et cachera un terrible secret. Il a des absences, de nombreuses absences et se retrouve un peu trop souvent taché de sang. Menace ? Quant à Chloé, depuis l’attaque de Brainiac, elle a développée de grandes facultés intellectuelles qui pourraient la mettre en danger. Par ailleurs elle s’occupera de la fondation Isis, visant à s’occuper des personnes ayant des pouvoirs.

 

Dangers principaux de la saison : Tess Mercer, David Bloome, Brainiac.

 

Smallville a réussi à se renouveler ! Une Saison 8 brillante. Encore plus sombre que la 5 mais surtout plus mature, plus impressionnante avec, pour la première fois, un danger de taille en la personne de Doomsday et de la pure réussite de son apparence sans effets spéciaux, tout en maquillage et prothèses. On appréciera grandement l’évolution de Clark « et de son nouveau look moins fermier » qui commencera lentement mais surement à devenir un héros. L’intrigue entourant Davis sera captivante, tout comme celle de Chloé. Une des meilleures saisons dont on pourrait trouver le parallèle avec une autre série sur Superman : Lois et Clark, les nouvelles aventures de Superman.

 

John Jones : « Tu n’es plus à Smallville à présent, Clark. Metropolis a des millions de personnes dans les rues, et chacun d’entre eux espère un miracle. Pour changer leurs vies, leur donner espoir. Ce miracle, c’est toi, et c’est qu’une question de temps avant que quelqu’un ne découvre ça. »

 

Saison 9 : Clark apprenti super héros

 

Une fois encore, après une saison 8 bien plus captivante et moins redondante que les précédentes saisons, la saison 9 continue à nous offrir du spectacle et de l’héroïsme. Clark, complètement abattu depuis la mort de Jimmy Olsen « plutôt Henry James olsen » à cause des conséquences de ses erreurs liées à Doomsday, il a décidé de suivre sa formation dans la forteresse de solitude et quitter son ancienne vie d’humain.

Patrouillant dans Métropolis, il combat le crime dans une nouvelle tenue commençant à se rapprocher de son costume de Superman et a été surnommé « le flou ». Seulement les sentiments qu’il éprouve pour Lois l’empêcheront de terminer sa formation et bloques sa faculté à pouvoir voler. De plus, l’arrivée du clone de Zod ainsi que d’autres kryptoniens qui déclareront la guerre à la Terre pourrait bien voir l’avenir de la Terre plonger dans la terreur.

 

Dangers principaux de la saison : Zod, Tess Mercer, Amanda Weller.

 

Encore une excellente saison qui verra sur le retour de la ligue des justiciers avec un double épisode magistralement bien mis en scène et lorgnant beaucoup sur le film Watchemen, le combat entre Zod et Clark sera intéressant, aussi bien physique que psychologique. On entre vraiment dans du Superman.

 

Saison 10 : Destin enfin embrassé

 

Clark a réussit à renvoyer Zod et ses hommes dans un autre monde grâce au livre de Rao, version de la bible Kryptonienne. Se renvoi n’a pas été sans conséquences puisque Clark avait du se poignarder avec une lame en kryptonnite. Faisant l’expérience d’une mort imminente, il sera mis en garde contre une force obscure venue de la Terre après le renvoi de Zod dans un autre monde. Notre héros, après avoir été sauvé, devra livrer son dernier combat, son plus grand combat : lui-même.

Tous les doutes, toutes les craintes cachées dans son cœur depuis des années pourraient avoir raison de lui. Après avoir voyagé dans l’avenir grâce à Braniac 5 « la version gentille de l’intelligence artificielle » et avoir vu sa vie en tant que Superman, Clark repart en croisade et décide de révéler son secret à Lois. L’arrivée des ténèbres voulant contaminer la terre, l’arrivée accidentelle du Lionel Luthor d’une autre Terre, la naissance de la Suicide squad « une équipe de super vilains », cette ultime saison ne sera pas de tout repos pour notre futur Superman.

 

DEUX GROS POINTS POSITIFS DE CETTE SAISON : CLARK KENT PREND ENFIN SA DOUBLE IDENTITE « LUNETTES, CHEVEUX GOMINES ET IMPAIR » ET SE COMPORTE COMME LE TIMIDE ET MALADROIT JOURNALISTE QU’IL DOIT ETRE. CLARK ET LOIS SE RAPPROCHENT ENFIN D’UNE MANIERE PARTICULIEREMENT SINCERE ET REUSSIE.

 

Un épisode final d’une durée d’une heure, la nostalgie sera au rendez-vous. On connait les scénaristes, ils sont spécialistes quand il s’agit de nous émouvoir. Retour d’anciens personnages, nouveau danger nous montrant qu’il est grand temps que Clark prenne son envol et embrasse enfin sa destinée, une grande bouffée de bravoure et d’héroïsme, un mariage émouvant mais gâché par cette nouvelle menace,  le retour tant attendu du futur Némésis de Superman, des effets spéciaux monstrueux, de l’amour avec un grand A, de l’humour, beaucoup d’action mais surtout : Clark enfin dans son costume de Superman. Cette séquence sera autant vibrante que mauvaise.

Smallville-Superman-Saving-Airforce-One

On l’attendait quand même depuis le début de la série, l’excitation était à son comble mais malheureusement, suite à la sortie prochaine du film Man of steel, tout ne va pas se passer comme prévu. Du coup, les scénaristes useront d’un subterfuge un peu grotesque : faire un gros plans sur la tête de Clark et y ajouter en arrière plan sa cape bougeant au gré du vent. Seuls des plans éloignés vous montreront notre héros qu’on discerner plus ou moins. MAIS, une surprise pourrait vous attendre lors de la toute dernière scène de la série. Sortez la Kleenex une fois encore, ce final, cette conclusion d’une série suivie pendant 10 ans de notre vie, comportera bien sûr des points négatifs mais beaucoup plus de positif.

 

Dangers principaux de la saison : Les ténèbres, Lionel Luthor Terre-2.

 

Saison 10 un peu mollassonne dans son ensemble avec un Clark absent dans certains épisodes voir très peu présent. Seuls certains épisodes retiendront notre attention : l’épisode où Clark voyage dans le futur et voit ce qu’il deviendra, la réapparition de Lionel Luthor, les signes montrant que Lex ne serait pas mort, l’arrivée de Superboy, le retour de Kara pour un épisode, les apparitions des sbires de Darkseid, l’apparition de Booster Gold « un autre super héros de l’univers Dc comcis ». Nous aurons droit à une nouvelle belle évolution de Clark et son duo avec Lois mais au final , on s’attendait un quelque chose de plus ahurissant pour cette ultime saison meme si, pour sa conclusion, on sera comblé.

 

Une page se tourne

 

Cette série aura ému « et pas qu’un peu », nous aura permis de grandir, nous faire rire, nous faire pleurer et nous apporter de la joie. Smallville c’est la série combinant parfaitement Science fiction/ Fantastique/ Humour/Drame/Héroïsme et surtout émotion. Des acteurs et actrices attachants avec qui nous avons grandi en même temps qu’eux, des rebondissements, du suspense, des répliques magnifiques, une histoire captivante, références et personnages issus de l’univers Dc Comics, un futur super héros qui se questionne sur sa future destinée, cette série permettait aussi d’en apprendre un peu plus sur son histoire. (Vous trouverez ci-dessous, une vidéo récapitulative des saisons 1 à 10, profitez, j’y ai mis tout mon cœur).

Bien sur, la série aura eu des défauts, aura connu quelques longueurs, aurait pu avoir un nombre plus raccourci de saisons, des moments où l’on aura presque eu envie de lâcher sa vision mais pourtant, elle essayera dès la saison 6 de se renouveler, nous offrir autre chose, quelque chose de plus adulte et se rapprochant plus de l’esprit du comics. C’est aussi grâce à cette série que nous avons pu avoir par la suite des séries comme Arrow, Supergirl, Dc legend of tomorrow, Flash. 5 ans que la série c’est clôturée, et pourtant, son charme, elle l’a toujours. Qu’on se le dise, c’est à partir de là qu’une nouvelle ère commencera : l’ère des geeks « qui prendra son ampleur avec l’arrivée de Big bang theory », l’ère des super héros.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.