Happy Days – Les Jours heureux: Pourquoi Happy days c’est cool

Happy days c’était une série se déroulant dans l’Amérique de 1950, début 1960. Nous suivions la vie quotidienne de Richard « Richie » Cunnigham, un lycéen intello un peu coincé, d’Arthur Fonzarelli « Fonzie » puis leurs amis Ralph Malph et Warren « dit Potsie » Weber.  Dans cette série, plusieurs thèmes étaient abordés : la famille, l’amitié, l’amour, la loyauté, le courage, le passage à l’âge adulte, le sexe, l’alcool, la politique, la guerre, le racisme…

Être cool comme Fonzie en plusieurs leçons :

-Ton blouson en cuir et tes boots jamais tu n’enlèveras, même en allant à la plage.

-D’un seul claquement de doigts les plus jolies filles viendront à toi.

– Ta moto toujours tu chouchouteras comme si elle était ta femme.

-Ton sang froid toujours tu garderas.

-Ta réputation toujours à défendre du devras.

-Les copains  sacrés ils seront.

-Des bons conseils en drague toujours tu communiqueras.

-Les toilettes de chez Arnold, ton bureau sera.

-D’un simple coup de poing le juke-box s’allumera »et c’est valable aussi pour décoincer une fenêtre, faire fonctionner une voiture ».

-Elvis Presley, Marlon Brando et James Dean tu t’inspireras.

-Sauter par-dessus  10 voitures et un requin tu réussiras.

-Ton peigne toujours sur toi tu auras.

-Tes cheveux coiffée à la banane toujours soin tu prendras.

-Par le regard bien souvent tu communiqueras.

-La philosophie et la poésie feront partis de toi.

-Un excellent mécanicien tu resteras.

-Ta parole toujours tu tiendras.

-Ces deux choses importantes dans la vie tu n’oublieras pas : il y a deux sortes de gens, les cools et les cloches.

-Des talents de danseurs tu tiendras secret.

-Le coté dur mais jamais violent tu montreras.

-Une source d’inspiration, toujours le meilleur pour les autres tu seras.

Voila, maintenant vous pouvez vous aussi être cool comme Fonzie. Quoique, le mot cool est réservé uniquement à Fonzie… .

11 saisons de 22 à 27épisodes,  au total 255 épisodes d’une durée de 24minutes, diffusée de 1974 à 1984. Cette série aura donnée pas moins de 3 spin off : un spin off racontant les aventures de Laverne et Shirley « les deux amies de Richie et Fonzie », Joanie love Chachi « spin off mettant en scène la sœur de Richie et le cousin de Fonzie », puis Mork et Mindy « série mettant en vedette le célèbre humoriste Robin Williams interprétant un extraterrestre envoyé sur terre afin d’étudier les humains. On aura même le droit à une adaptation en dessin animé d’Happy days, intitulée : The fonz and the happy days gang, produit par les studios Hanna Barbera « Scooby-doo, Les Pierrafeu ». Les acteurs originaux reprendront même pour l’occasion leurs personnages en leur prêtant leur voix.

Où se passe ? Qui sont les autres protagonistes ?

Les intrigues de notre série se passent le plus souvent soit chez Richie, soit chez Arnold, diner célèbre tenu par Pat Morita « alias Monsieur Miyagi dans Karate Kid» où se rendent tous les lycéens » qui sera remplacé par la suite par Al « Al Molinaro ». Chez Richie, ses parents : Marion et Howard tiennent une place importante. Marion est l’exemple même de la bonne mère de famille, quand à son mari Howard, c’est la voix de la sagesse mais aussi l’archétype même du petit bonhomme grognon pantouflard.

Richie à un frère et une sœur : Chuck, qui disparaitra de la série à la fin de la saison 2 « comme s’il n’avait jamais existé, d’où l’expression du syndrome Chuck Cunningham qui est devenue célèbre », et Joannie « petite commère qui est toujours envoyée dans sa chambre » qui, au fil des saisons, évoluera, aura plus de présence à l’écran. Nous aurons par ailleurs dans certaines saisons de futurs grands acteurs et actrices en devenir « dont un certain Tom Hanks ». Des nouveaux personnages, vous en aurez avec notamment Chachi »Scott Baio », cousin de Fonzie qui débarquera dans la série dès la saison 5 pour un rôle récurrent.

Série de qualité ?

Après une première saison posant les bases, la série gagnera beaucoup plus en intérêt dès le début de la 2ème et encore plus lors de la 3ème grâce au personnage de Fonzie qui, en plus de troqué son blouson bleu pour son célèbre blouson noir, obtiendra plus d’importance en devenant un personnage régulier et non en faisant quelques apparitions dans les saisons précédentes. Au départ, les créateurs s’attendaient à ce que les jeunes spectateurs s’identifient aux personnages de Richie, Ralph et Potsie, les bons garçons.

Mais au final, étant dans les années 50, époque des blousons noirs et de la rébellion, c’est Fonzie qui dégagera le plus de sympathie de par son coté voyou au grand cœur. Cunningham fils ayant disparu, Fonzie s’installera dans une chambre à louer juste au dessus de la famille. Les 2 premiers épisodes de la saison 3 feront par ailleurs parti des épisodes les plus drôles de la série. Qu’on se le dise, la série est terriblement drôle.  Au prix où les coffrets dvd coutent « avoisinant les 5 voir 15euros », il serait idiot de ne pas en profiter !

Que ce soit les répliques cultes de Fonzie, l’être aussi parfait qu’un certain Chuck Norris, les mésaventures de Richie avec les femmes, les pitreries de Ralph, les disputes comiques entre Marion et Howard, il n’y a pas un seul épisode où on ne rit pas.

L’ennui est à bannir de cette série. Les nostalgiques et amoureux de cette magnifique époque qu’était les années 50 seront ravis d’apprendre que TOUT y est : le rock’n’roll « avec tous les tubes de l’époque », les diners où les serveuses se déplacent sur les parkings en patin à roulettes, ses cinémas en plein air,  ses concours de danse, ses bals de lycée, ses concours de chants, ses voitures « Oldsmobile, Mercury Eight », cette mode vestimentaire, ses bandes rivales, en bref, tout ce qui faisait le charme de cette époque. Forcément, ceux qui sont fans de cette époque seront aux anges, pour les autres, c’est un bon moyen de découvrir cette culture.

Notre série se renouvellera constamment, allant même jusqu’à nous faire voyager, changer son ambiance. Malheureusement, dès la saison 5, Happy days commencera à perdre un peu de sa superbe « surtout après l’histoire de Fonzie qui saute à ski nautique par-dessus un requin ».

Mais rassurez-vous, des épisodes drôles et de qualité, vous en aurez avec notamment cet épisode qui verra Fonzie se confronter à petit gringalet joué par l’acteur Tom Hanks, ou bien l’arrivée de Mork (joué par notre regretté Robin Williams), alien venant enlever Richie pour l’étudier. On regrettera que certains personnages principaux importants comme Richie et Ralph quittent la série en se contentant de revenir quelques fois. Ron Howard se consacrant à sa carrière de réalisateur.

Au final, Happy days est une série à regarder vivement, d’une part pour ses jolis thèmes toujours bien exploités mais aussi ses personnages attachants et respirant la bonne humeur, ses répliques, ses situations comiques, ses musiques dynamiques, ses décors et le fait que c’est quand même l’une des premières sitcoms Américaines !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.